Quels accessoires Raspberry Pi 3 acheter ?

Bien choisir vos accessoires pour les Raspberry Pi 3 et 2

Mis à jour le - 235 Commentaires -

Comme pour chaque nouveau modèle de la Raspberry Pi, nous vous proposons un article dédié au choix crucial, mais compliqué, de l’achat des accessoires de la Raspberry Pi.

Aujourd’hui nous allons donc aborder le cas de la Raspberry Pi 2 et surtout de sa fière remplaçante la Raspberry Pi 3.

Notez que tous les accessoires présentés dans ce tutoriel pour la Raspberry Pi 3 sont aussi valables pour la Raspberry Pi 2 !

La Raspberry Pi 3, une nouvelle Raspberry Pi avec le Wi-Fi !

Avant de passer à la liste des accessoires de la Raspberry Pi, arrêtons nous pour quelques lignes sur la Raspberry Pi 3 elle même et sur ses différences avec sa parente.

De toutes les différences, la plus importante est probablement l’ajout de la Wi-Fi et du Bluetooth, maintenant directement intégrés à la Raspberry Pi !

Par ailleurs, la Raspberry Pi 3 amène également un nouveau processeur avec une architecture 64 bits qui devrait encore améliorer les performances de notre framboise préférée.

Enfin, l’alimentation des ports USB est améliorer et devrait maintenant permettre d’alimenter tous les disques durs externe, résolvant ainsi un problème qui commençait à vraiment trop durer !

Et bonne nouvelle, le prix, lui, ne devrait pas bouger et rester à 35 € !

Devant vos yeux ébahis, voici donc un résumé des différences entre la Raspberry Pi 2 et la Raspberry Pi 3 !

Raspberry Pi 2

38€
38€
  • Processeur : 32-bit quad-core ARM Cortex-A7
  • Cadence : 1000MHz
  • RAM : 1024Mo
  • Wi-Fi : Non
  • Bluetooth : Non
  • Alimentation : 5v 2A
  • Stockage : Carte MicroSD
  • Carte réseau : Carte réseau Ethernet
  • Ports USB : 4
  • USB 2.5A : Non

Raspberry Pi 3

40€
40€
  • Processeur : 64-bit quad-core ARM Cortex-A53
  • Cadence : 1200MHz
  • RAM : 1024Mo
  • Wi-Fi : Oui
  • Bluetooth : Oui, 4.1
  • Alimentation : 5v 2.5A
  • Stockage : Carte MicroSD
  • Carte réseau : Carte réseau Ethernet
  • Ports USB : 4
  • USB 2.5A : Oui

Les accessoires obligatoires de la Raspberry Pi 3 et 2

Pour une lecture plus simple, nous allons diviser les accessoires à acheter pour votre Raspberry Pi 3 en trois catégories (obligatoires, utiles et optionnels).

Nous allons donc commencer par nous pencher sur les accessoires obligatoires, c’est à dire ceux sans lesquels vous ne pourrez pas faire fonctionner votre Raspberry Pi !

Une alimentation adaptée à la Raspberry Pi 3

Comme nous l’avons dit plus tôt, la Raspberry Pi 3 améliore l’alimentation des ports USB. Cela se traduit notamment par un changement des besoins en terme d’alimentation électrique de la Raspberry 2.

L'alimentation officielle de la Raspberry pi

 

Ainsi, la Raspberry Pi 3 nécessite l’emploi d’une alimentation un peu plus puissante. Bonne nouvelle, la Raspberry Pi 2 de son coté peu très bien être utilisée avec l’alimentation de la Raspberry Pi 3, sans aucun risque. Cette alimentation devra pouvoir fournir, au minimum, 5 volts et 2.5 ampères.

Nous vous conseillons donc cette alimentation qui conviendra parfaitement à tous les modèles de Raspberry Pi.

Bien choisir la carte MicroSD de votre Raspberry Pi

Comme vous le savez peut-être, la Raspberry Pi ne dispose pas de disque dur. En effet, celui-ci est remplacé par une carte MicroSD qui contiendra non seulement vos données, mais également le système d’exploitation lui même.

Cela signifie donc que cette carte sera sujette à de très nombreuse lecture/écritures qui influencerons directement les performances de la Raspberry Pi. Nous vous conseillons donc de choisir une carte de très bonne qualité et avec de bon débits en lecture/écriture.

Carte MicroSD de 16 Go

La carte MicroSD est fournie avec un adaptateur.

De plus, bonne carte SD ne coûte pas beaucoup plus cher, vous assure une meilleure durabilité et pourra être utilisée pour d’autres usages que la Raspberry Pi.

L’autre question concerne bien-sur la taille de la carte SD. Nous vous proposons une règle simple pour faire votre choix lors de l’achat :

De façon générale, nous vous conseillons donc l’achat de cette excellente carte de SanDisk de 16 Go.

Les accessoires très utiles

Si les accessoires suivant ne sont pas essentiel au fonctionnement de la Raspberry Pi, il sont néanmoins très utiles et peuvent considérablement améliorer votre expérience d’utilisation.

Un boîtier pour protéger la Raspberry Pi 3 et 2

Par défaut, la Raspberry Pi se présente comme une simple carte mère. Si cela est très pratique quand il s’agit de l’intégrer dans un montage, cela l’expose hélas terriblement à l’environnement et aux regards.

Que ce soit pour protéger la Raspberry Pi des risques divers (tordre un composant, décharge électrostatique, etc.) ou simplement pour des considérations plus esthétiques (notamment si elle doit être intégrée dans la maison, le salon, etc.), nous ne pouvons que vous encourager à utiliser un boîtier pour protéger votre Raspberry Pi 3 (notez que les boîtiers pour Raspberry Pi 2 sont compatibles avec la Raspberry Pi 3).

Il existe de très nombreux boîtiers, mais il préférable de choisir un boîtier qui vous permette d’accéder facilement aux différents ports (notamment GPIO) de la Raspberry Pi, et qui assure la bonne ventilation de celle-ci.

Nous vous recommandons donc ce boîtier de one nine design, assez élégant et compatible avec la Raspberry Pi 3.

Le boitier one nine design pour la Raspberry Pi 3

Même si de notre coté nous préférons le design du boîtier ci-dessus, notez qu’il existe également un boîtier officiel édité par la Raspberry Pi Foundation. Celui-ci respecte bien-sur les exigences précédemment exposées.

Un clavier sans fil avec sa souris

Si vous pouvez prendre le contrôle de votre Raspberry Pi à distance (notamment avec SSH), il y néanmoins certains cas où vous pourriez avoir besoin d’un clavier et d’une souris.

Si vous ne possédez pas de clavier/souris fonctionnant en USB, vous pourriez êtres amenés à devoir vous en procurer.

Attention alors à bien choisir des périphériques compatibles avec Linux.

Clavier non officiel de la Raspberry Pi

Le clavier sans fil dispose d’un trackpad bien pratique si on a pas de souris !

Nous conseillons l’utilisation d’un petit clavier faisant à la fois clavier et souris, le tout sans fil. Bien pratique pour une utilisation nomade !

De notre coté, nous utilisons et vous recommandons ce clavier qui marche très bien avec Linux.

Un écran (pourquoi pas tactile) et des câbles

Dernier point, vous aurez probablement besoin d’un écran pour votre Raspberry Pi.

Si vous souhaitez utiliser un écran tactile, (pour faire un contrôleur domotique ou de media-center par exemple), le plus simple est probablement de regarder du coté de l'écran officiel de la Raspberry Pi.

Écran tactile officiel Raspberry Pi Foundation

L’écran officiel de la Raspberry Pi Foundation peut être fixé à la Raspberry Pi à l’aide de vis !

 

Si vous n’avez pas besoin d’un écran tactile, choisissez si possible un écran HDMI.

Si vous possédez déjà un écran mais qu’il ne possède pas de port HDMI, pas de panique.

S’il possède un port VGA, vous pouvez passez par un convertisseur. De même, s’il possède des connecteurs RCA (les câbles rouges, jaunes et blancs) vidéos, vous aurez besoin d'un câble jack audio/vidéo.

Les accessoires utiles pour certaines utilisations

Derniers type d’accessoires, ceux qui se révèlent très utiles, mais seulement dans certains cas d’utilisation.

La caméra de la Raspberry Pi

Premier accessoire très utile, la caméra officiel de la Raspberry Pi.

Il s’agit d’une minuscule webcam 8 mégapixels proposant une résolution FullHD, très utile pour monter des système de vidéo surveillance, mais également pour de la robotique.

La caméra est spécialement dédiée à la Raspberry Pi et se branche via les ports dédiés, ce qui vous évite notamment d’utiliser un port USB.

Caméra officielle de la Raspberry Pi

La caméra officielle de la Raspberry utilise un cable ruban.

Notez qu’il existe une version infrarouge de la caméra qui vous permettra de filmer dans la nuit !

Un disque dur externe USB

Dernier accessoire que nous verrons, les disques durs externes.

Le fait que la Raspberry Pi utilise une carte MicroSD est très pratique pour ce qui concerne l’encombrement, mais cela a hélas tendance à limiter la quantité de données que vous pourrez stocker.

Un disque dur externe pour la Raspberry Pi

Avec l’arrivée de la Raspberry Pi 3, les disques dur externes sont plus simple à utiliser.

Si généralement ce n’est pas gênant, ça peut le devenir dans le cadre de systèmes qui nécessite de stocker de grosses quantités de données, par exemple media-center qui doit stocker des dizaines voir centaines de films en HD, ou encore serveur hébergeant des nombreux documents, etc.

Pour pallier ce problème, le plus simple est d’utiliser un disque dur externe qui contiendra les données, tandis que la carte SD contiendra seulement le système.

Bonne nouvelle, la Raspberry Pi 3 peut maintenant alimenter un disque dur en USB, ce qui n’était pas le cas de la Raspberry Pi 2. Cela est d’autant plus appréciable qu’il deviens plus facile de trouver des disques dur aux alentours de 50€ pour 1 To de stockage.

Dans l’éventualité où vous utiliseriez une Raspberry Pi 2, vous avez intérêts à vous diriger vers un disque dur externe avec sa propre alimentation.

Un dongle Wi-Fi pour la Raspberry Pi 2

Si vous possédez une Raspberry Pi 2 et pas une Raspberry Pi 3, vous pourriez avoir besoin d’un adaptateur Wi-Fi.

Nous vous conseillons de vous diriger vers cet adaptateur fabriqué par Edimax et parfaitement compatible avec la Raspberry Pi !

Un HUB USB alimenté pour la Raspberry Pi 2

Là aussi, si vous possédez une Raspberry Pi 2 au lieu d’une Raspberry Pi 3, vous aurez peut-être besoin de faire tourner des périphériques USB gourmands en énergie (disques dur, etc.).

Dans ce cas, si votre Raspberry Pi ne parviens pas à alimenter tous vos périphériques, vous aurez besoin d'un HUB USB disposant de sa propre alimentation.

Et maintenant ?

Maintenant que vous savez quels accessoires choisir pour votre Raspberry Pi, il ne vous reste plus qu’à découvrir comment installer Raspbian ou comment monter votre propre media-center !

Partager
Newsletter
Auteur :
Raspbian France
Rejoignez la communauté Raspberry Pi
Un ordinateur à 35€ déjà vendu à 8 millions d'exemplaires
ACHETEZ LA NOUVELLE RASPBERRY PI 3
Tutoriels en rapport
Installer un media-center avec OSMC sur votre Raspberry Pi ! RaspiSMS 2.0, envoyer des SMS par internet avec la Raspberry Pi Envoyer, gérer et recevoir des SMS avec la Raspberry Pi Faire de la vidéo-surveillance en ligne avec votre Raspberry Pi et sa caméra ! Installer Raspbian, premier démarrage et configuration
235 commentaires
Besoin d'aide ? Vous la trouverez plus vite sur notre forum.
  1. Une alimentation de 2 000W pour une raspi ?! C’est pas un peu… beaucoup ?

  2. Yax dit :

    C’est une belle liste 🙂 . Est-ce qu’il y a un accessoire « tout fait » pour avoir un bouton marche/arrêt ?

    1. Bonjour,
      à notre connaissance il n’existe (hélas) pas de tel bouton.
      Il serait en revanche probablement possible de bricoler un système radio qui permette à la Raspberry Pi de s’éteindre puis à l’extinction d’envoyer un signal qui stop l’alimentation de la prise. Par exemple avec les modules Z-wave présenté vers la fin de l’article !

      1. Vinz dit :

        Après de longues recherches,j’ai trouvé 2 projets kickstarter qui ont donné vie à des boutons on/off sécurisés (et pas seulement un bouton reset soudé sur 2 pins)

        http://mausberry-circuits.myshopify.com/products/illuminated-led-shutdown-switch

        http://lowpowerlab.com/atxraspi/
        J’ai cru voir que le ATXRaspi était livré non assemblé…
        Sachant que dans les 2 cas, il faudra tout de même passer par un minimum de code pour lancer les processus d’arrêt.

        1. Super, merci pour le partage !

    2. Toniodu7 dit :

      Oui, je me suis posé la même question. Dommage.

  3. Flyinva dit :

    Pour le moment, il est difficile de trouver le pi 2 à 35€… Le site que vous proposer le vend 47,90 :-(. La rançon bdu succès 😉

    1. Et oui, les prix changent d’heure en heure, et la Raspberry Pi 2 commence à arriver en fin de stock, mais le prix devrait très vite se stabiliser 🙂

  4. Thibaut dit :

    Bonjour,
    je compte m’acheter sous peu un Raspberry pi 2 et j’aurais voulu savoir si le premier boitier que vous présentez est compatible avec une dissipateur thermique sur le processeur.
    Je demande ça parce qu’il me semble que le processeur n’a pas la même place.

    Merci de votre réponse.

    1. Bonjour,
      le processeur a normalement assez peu bougé, mais nous ne sommes pas certains que la place pour le processeur soit toujours au bon emplacement, si ce n’est pas le cas cela doit pouvoir se régler très facilement avec une petite lime, nous ne sommes pas en mesure de te donner plus d’infos pour le moment.
      Si des personnes ont testé, qu’elles n’hésite pas à nous remonter l’info dans les commentaires.

      1. Malek dit :

        Je viens d’acheter le Raspberry pi 2 avec le premier boitier et effectivement le processeur est un peu décalé par rapport à l’ouverture. Donc pas possible d’installer un dissipateur thermique dessus.

        1. Super, merci pour l’information !

  5. « Nous vous conseillons donc cette alimentation de 2000W, qui fourni un courant suffisant pour alimenter la Raspberry Pi et ses périphériques USB » : ça suffira aussi pour alimenter un grille-pain, un fer à repasser et un radiateur électrique. CE ne serait pas plutôt 2000mA ?
    « Dernier point important, la Raspberry Pi 2 supporte Windows 10 » : franchement, ce n’est pas une bonne nouvelle, utiliser du matériel de développement presque libre avec un système non libre pourri, il faut être masochiste.

    1. Effectivement, 2000W ça faisait un peu beaucoup…
      Pour l’arrivé de Windows 10, tu peux voir ça de deux façons. Soit tu dis « c’est nul, ils installent du propriétaire sur du libre ». Soit tu dis « C’est bien, ça va faire une offre d’appel pour le grand public, qui partira peut-être plus tard sur du Linux. ».
      Après, chez Raspbian France nous aurions préféré voir les médias de toute la France faire la Une des JT sur « Linux est utilisable par le grand public, la Raspberry Pi en est la preuve ! », mais il faut être réaliste…
      Et puis on reproche suffisamment à Microsoft ou Apple de verrouiller leurs produits, c’est pas pour faire pareil sur les produits libres !

    2. CISZEK dit :

      Je suis d’accord avec vous pour Windows 10 sur un Raspi ^^ Même si la version debian modifier pour le Rasberry Pi est un peu nul je trouve 😉

      1. Bah pour ce qui est de l’interface, c’est au goût de chacun, mais pour le cœur du système, on est quasiment sur un Debian pur jus !

    3. jesaispas dit :

      quand tout les accessoires sont achetées , quelle est le véritable coût du rasberry ?? ne serait ce pas mieux d acheter un ordi portable ??

      1. Salut,
        ça dépend beaucoup de ce que tu souhaites faire avec ta Raspberry Pi.
        Disons que pour une installation de base comme serveur ou ordi si tu as déjà un écran/clavier, il faut compter 50 – 65€.

        Et encore, je ne parle pas de la Raspberry Pi 0 par exemple, ou tu peux monter des petits système pour moins de 25€ !

        L’avantage étant que tu peux très facilement ré-utiliser des équipements ou faire évoluer la Raspberry Pi.

  6. Ned dit :

    « […]cette alimentation de 2000W, qui fourni[…] »

    elle fournit 2000 mA plutôt, non ? ou alors le Raspberry peut-il aussi servir de chauffage d’appoint ? 😉

    1. Hum, effectivement… C’est corrigé, merci d’avoir fait remonté l’info !

  7. Fourmond dit :

    Les utilisateurs du Raspberry Pi étant pour la plupart sous Linux depuis longtemps, le fait que le Raspberry Pi 2 « supporte » Windows 10 leur importe peu. Qu’attendre d’un système fermé, périmé et toujours plus consommateur de ressources ?

    Non, un des réels intérêts du Raspberry Pi 2 c’est de pouvoir servir de terminal Internet suffisamment puissant pour la plupart des usages du Web et tellement peu couteux en électricité qu’on le laisse allumé en permanence.

    1. Les utilisateurs de la Raspberry Pi ne sont pas tous sous Linux, et le but n’est pas de toucher uniquement les utilisateurs de la Raspberry Pi, mais bien de toucher ceux qui ne sont pas encore utilisateurs, le plus grand public.
      Bien-sur, Linux est plus performant, il est plus agréable à utiliser et il est plus éthique ! Mais un système Windows 10 peut permettre d’amener sur la Raspberry Pi des personnes qui ne seraient pas venues si elles avaient été obligées d’utiliser Linux.
      Ces mêmes personnes seront susceptibles de passer plus tard à Linux au fur et à mesure qu’elles comprendront mieux l’informatique.

      De toutes façons, sans parler du rôle de rabatteur du support de Windows, parlons simplement d’un point de vue éthique et logique.
      Nous reprochons aux systèmes de Microsoft et d’Apple de museler le libre, de l’empêcher de s’exprimer, et de faire de la vente forcée, notamment en interdisant ou en compliquant la mise en place de systèmes libres sur leurs machines.
      Comment pourrions nous alors nous considérer comme justes et logiques si nous appliquions la même politique qu’eux à leur encontre ?

      Enfin, la Raspberry Pi 2 offre certes l’avantage de fournir un terminal internet suffisamment puissant pour tous les usages du Web, tout en étant peu couteux en électricité, mais c’est loin d’être son seul avantage !
      La Raspberry Pi 2 offre une puissance de calcul qui lui permet d’être utilisée dans de nouveaux projets embarqués, d’être plus efficace en média-center, de gérer plus d’utilisateurs en tant que serveur, ou encore de combiner plusieurs usages sans problème de fluidité (par exemple media-center/serveur en même temps).
      Pouvoir être utilisée comme un ordinateur sous Windows 10, par exemple pour avoir un ordinateur dans ta cuisine quand tu fais à manger, sur un système que tu connais, est aussi un des avantages de la Raspberry Pi 2.

      Nous ne sommes pas favorables à Windows 10, c’est un système privateur, qui est moins efficace que Linux, mais soyons justes, il est aussi plus grand public, et son arrivée va permettre à de nouvelles personnes de découvrir la Raspberry Pi, ce qui ne peut être que bénéfique à plus long terme pour le libre.

  8. Matthieu dit :

    Connaîtriez vous un site où on peut se procurer le rpi2 dans un délai raisonnable et à un prix raisonnable ? C’est à dire moins cher que kubii (47€ fdpin), amazon (48€ fdpin), ou d’autres ?
    Les revendeurs « officiels » des rpi (element14 et rsonline) ne vendent qu’aux pros et renvoie vers des sites pour particuliers bien plus chers.
    Merci

    1. Bonjour,
      les prix fluctuent énormément en ce moment, cela devrait rapidement se calmer, il y a quelques temps Amazon vendait à 42€ frais de ports inclus, cela devrait bientôt être de nouveau le cas, en attendant nous ne pouvons que te conseillé d’attendre, désolé :/

      En espérant que tu finiras par trouver ton bonheur !

  9. fahdyezz dit :

    Bonjour,
    Je lis avec une attention plus que certaine vos articles et tutos sur la Rasp.
    J’ai une remarque à faire concernant Windows 10, puis deux questions techniques:

    Win 10 gratuit pour la Raspberry Pi 2? Pour avoir pratiqué Microsoft pendant plusieurs années pour des raisons professionnelles, j’ai vérifié et, comme d’habitude, une version gratuite n’est disponible que pour les développeurs, et encore, avant la sortie officielle du produit. En outre, à l’instar de Win 8, cela n’a d’intérêt que si l’on a un écran tactile, d’où des frais conséquents, à la fois pour la licence et pour le matériel.

    J’attends la réception d’un boitier dual disques 2.5″ (Réf: Bluestork Bs-ehd-25/DUALB – capacité max/DD 750 Go) et je souhaite installer mes 2x 640 Go en Raid 1 à connecter sur une Rasp. Dois-je d’abord installer Raspbian (p. ex.) en premier, puis OMV – il me semble avoir lu quelque chose à ce sujet l’an passé – et faire mon raid avec ce dernier (OMV est installé sur mes 3 Nas et j’en suis particulièrement content), ou préparer mon « dock » en raid 1 sur mon portable auparavant? (Sachant que le raid fourni par Bluestark empêche apparemment la réutilisation des DD par la suite). Ou encore, installer directement OpenMediaVault sur la Rasp?

    Quelle est la performance, côté durée de vie, des cartes SD pour recevoir l’OS. En effet, 2 de mes Nas étaient installés sur Compact Flash 8 Go (gain de place pour 1 HDD en stockage) et j’ai rencontré des crashes « mortels » de celles-ci car elles supportent très mal les écritures répétées?

    Merci d’avance pour vos réponses et bravo pour ce site ainsi que pour « Daily Charlie ».
    Cordialement,
    fahdyezz.

    1. Salut,
      C’est vrai qu’avec Microsoft il faut se méfier 😉 il sera en effet gratuit sur Raspberry Pi pour la communauté des développeurs, mais il n’ont pas encore communiqué d’infos sur les modalités d’appartenance à cette « communauté de développeurs ». Il suffira probablement d’une inscription à la noix sur leur programme, un truc du genre.
      En revanche, je pense que Windows 10 aura un intérêt autre que le tactile sur la Raspberry Pi, principalement l’utilisation de logiciels propriétaires non portés (de l’entreprise notamment), et pour permettre à certains utilisateurs de retrouver un système qu’ils connaissent.

      Pour la durée de vie des cartes SD, nous n’avons pour l’instant recensé aucun mort de notre coté, mais il faut dire que sur ce point tous les fabricants ne sont (hélas) pas égaux !

  10. Didier dit :

    Salut à tous.
    La Raspberry pi2, je l’ai et elle est géniale et ultra rapide.
    Le hic comme avec la Raspberry Pi B+, je ne sais pas comment me connecter à internet avec le dongle Usb et ma clé wifi 4G. Là je patine dans le mou.
    Quelqu’un aurait il une idée.
    Merci

    1. Bonjour,
      pour le dongle USB indiqué dans cet article il suffit de le brancher, pas besoin de drivers où autres. Pour faire les configurations de connexion Wifi, si tu veux le faire par ligne de commande, regarde sur le wiki Ubuntu qui est une très bonne ressource. Sinon, passe par l’interface graphique, les configurations Wifi en ligne de commande c’est toujours un peu l’horreur.
      Je devrais bientôt prendre un dongle USB pour un projet, nous ferons sûrement un tuto sur comment se brancher en Wifi avec la Raspberry Pi à ce moment.

  11. DidiColl dit :

    Est-ce qu’il est possible d’utiliser une carte µSD de 128 Go sur une Pi2 pour utiliser sur des config genre RetroPie pour avoir un peu de place pour les ROMs ?

    Merci.

    Un RétroGamer excité !!!!

    1. Bonjour,
      Le projet RetroPie semble se baser sur Raspbian, dans le cas des cartes SDXC (comme celles indiquées ici), elles sont plutôt bien supportées par Raspbian.
      À priori tu devrais donc pouvoir faire tourner une carte, en revanche choisi bien un carte SDXC, comme celle-ci par exemple.

      En espérant t’avoir un peu éclairé dans tes questions.

  12. Marc dit :

    Bonjour,

    J’envisage d’acheter un rapsberry Pi pour m’en servir de NAS, à votre avis combien de disques dur externes peut il alimenter en même temps ? Je pensais à ce genre de disque.

    Est il plus prudent d’opter pour des disque 3.5 alimenté directement su le secteur ? Vais je consommer beaucoup d’electricité avec 3 disque 3.5 branchés en permanance?

    Merci de votre aide.

    1. Bonjour,
      je pense qu’il serait en effet plus prudent de t’orienter vers un disque dur auto-alimenté. Sinon, passe par un système de HUB USB alimenté, qui lui pourra faire tourner les disques sans difficultés.
      Pour la consommation électrique, je ne saurais pas te dire exactement, cela dépendra des disques dur que tu emploie, il existe sans doute en ligne des sites qui te fond la conversion entre consommation et alimentation Volts/Ampères.

      Je pense que tu aurais intérêt à t’orienter vers des disques durs plus gros et moins nombreux, qui te reviendrons beaucoup moins chers que ceux que tu as vus. Je penses à des disques alimentés de 4To dans ce genre.

      En espérant que cette réponse t’auras aidée.

  13. fahdyezz dit :

    Bonjour,
    Je suis étonné de ne pas avoir de réponse aux questions que je vous ai posées dans mon commentaire du 09/02 qui semble toujours en « modération » . Est-ce parce que vous n’avez pas de réponse(s) satisfaisante(s) à me donner?
    J’ai, d’autre part, omis de préciser que mon « travail » de correction via mon site serait gracieux pour le votre, évidemment, si vous en ressentiez le besoin (j’ai vu par ailleurs que les quelques erreurs – si peu nombreuses, je vous rassure – étaient rectifiées « en live » par vos lecteurs).
    Dernière précision, je n’attends plus que la RPi et le Hub Usb alimenté pour commencer l’installation, car j’ai retrouvé, entre temps, le tuto d’installation que je souhaite faire (Raspbian puis OMV).
    J’espère vous lire très bientôt.
    fahdyezz.

    1. Salut,
      désolé du temps mis pour te répondre. En fait ton commentaire étant assez complexe nous l’avions mis de coté pour y répondre plus tard, le temps nous a un peu manqué et il a fini par couler…
      Merci beaucoup de ta proposition de correction, c’est très gentil de ta part. Cependant nous avons un correcteur pour l’instant, et il serait pour nous trop complexe de faire navette entre les fautes à corriger et une personne extérieure à la rédaction. Si tu vois des fautes, signal les nous par commentaire ou par mail et nous les corrigerons dès que possible.
      PS : Pseudo absolument excellent !

      1. fahdyezz dit :

        Salut,
        J’ai moi aussi mis du temps à reprendre le fil, ce qui est dû en fait au délai pour la réception de ma première Rasp Pi 2 (je l’ai reçue seulement hier bien que commandée le 13/02!). Je suis en train de relire divers tuto d’install et j’ai une question toute bête: il n’y a pas de connecteur pour la SD sur la Rasp Pi 2? Il me faut donc un lecteur de carte externe? Que préconises-tu comme matériel dans ce cas? J’ai un petit lecteur mono-carte SD à brancher en USB, peut-il faire l’affaire?
        Merci du compliment pour mon pseudo.
        PS: Je m’en doute pour les corrections, c’est plus dans le cas d’un « gros » tuto, genre plusieurs pages. D’ailleurs, « signal les nous… » est à remplacer par « signale-les nous… ».
        Cordialement,
        fahdyezz.

        1. fahdyezz dit :

          Re oups! En fait, après observation, il faut une micro SD! Comme tout le monde parle de carte SD, j’ai acheté une belle SDHC 32 Go 90MB/s 600x! Ma femme est super contente pour son appareil photo!!!