Overclocker une Raspberry Pi

Comment overclocker la Raspberry Pi 3 (et la Raspberry Pi 2)

Mis à jour le 1 février 2017 - 6 Commentaires - , , , , , ,

Suite aux nombreuses demandes de la communauté pour améliorer les performances de la Raspberry pi 3 nous avons décidé d’écrire un tutoriel pour vous apprendre comment overclocker une Raspberry pi 3.

Pourquoi overclocker une Raspberry Pi 3 ?

Si la Raspberry Pi 3 a largement amélioré la puissance du processeur par rapport aux modèles précédents, cela peut néanmoins rester insuffisant pour certains usages.

En overclockant votre Raspberry Pi, vous pourrez améliorer encore un peu ses performances et permettre au processeur d’atteindre des fréquences de 1.5 GHz, contre seulement 1.2 GHz par défaut.

La puissance ainsi récupérée peut par exemple être utile lorsqu’il s’agit d’améliorer la fluidité des jeux un peu trop gourmands, tel que Minecraft, ou encore lors de la lecture de vidéos.

Le matériel nécessaire pour overclocker la Raspberry Pi 3

Si les modifications pour overcloker une Raspberry Pi sont essentiellement logicielles, ces modifications ont néanmoins un véritable impact au niveau physique qu’il convient de prendre en compte.

Premier point important, augmenter la puissance de calcul du processeur entraîne un risque de surchauffe, ce qui pourrait être dangereux pour la Raspberry Pi, mais aussi tout ce qui l’entoure, puisque certains ont pu mesurer des pointes de chaleur à près de 100°C !

Second point à prendre en compte, augmenter la puissance de calcul du processeur entraîne également une augmentation de sa consommation d’énergie, ce qui pourrait poser problème si l’alimentation électrique de la Raspberry Pi n’est pas suffisamment performante.

Si vous souhaitez overclocker votre Raspberry Pi vous devrez donc vous équiper de deux accessoires indispensables :

  • Une alimentation de bonne qualité (nous vous recommandons une alimentation 5v 3A, trouvable par exemple ici sur Amazon)
  • Un système de refroidissement. De nombreuses solutions existent, mais toutes ne se valent pas. Comme overclocker une Raspberry Pi 3 augmente fortement sa température, nous vous conseillons de vous orienter vers un système mettant en œuvre à la fois un refroidissement passif (dissipateur thermique), et un refroidissement actif (ventilateur). Vous pouvez pour cela trouver chez Amazon des kits comme celui-ci proposant des boîtiers adaptés et livrés avec des ventilateurs et supportant l’ajout de dissipateurs thermiques.

 

Boitier de refroidissement d'une raspberry pi

Il existe des boîtiers pour la Raspberry Pi spécialement conçus pour utiliser un ventilateur et supportant l’ajout de dissipateurs thermiques.

Avec ces quelques précautions, vous devriez pouvoir overclocker votre Raspberry Pi sans danger.

Modifier le fichier de configuration pour overclocker la Raspberry Pi 3

Maintenant que vous avez tout le matériel en main passons aux choses sérieuses !

S’il était relativement simple d’overclocker les précédents modèles de la Raspberry Pi (il suffisait d’utiliser la commande sudo raspi-config), cela est désormais plus compliqué avec la Raspberry Pi 3, et il est maintenant nécessaire de mettre les mains dans les fichiers de configuration.

Pour overclocker la Raspberry Pi 3, nous allons modifier le fichier /boot/config.txt, lequel contient un certain nombre de réglages chargés au démarrage de la Raspberry Pi et permettant de déterminer son comportement, et notamment l’utilisation du processeur.

Afin de modifier ce fichier, vous devez donc démarrer une fenêtre de terminal sur votre Raspberry Pi, et taper la commande suivante :

sudo nano /boot/config.txt

Cette commande va ouvrir le fichier /boot/config.txt avec l’éditeur de texte nano, et la commande sudo va demander au système d’exécuter cette action avec un compte administrateur (le /boot/config.txt étant très important, seuls les comptes administrateur peuvent le modifier).

Maintenant que le fichier est ouvert, vous allez devoir le modifier pour qu’il contienne les lignes suivantes :

core_freq=500 #Fréquence du GPU

arm_freq=1500 #Fréquence du CPU

over_voltage=4 #Puissance électrique envoyée au CPU/GPU (4 = 1.3V)

disable_splash=1 #Désactive l’affichage de l’écran d’alerte électrique

Notez que certaines lignes existent déjà probablement dans des versions différentes, dans ce cas, modifiez-les, et assurez-vous qu’elles ne soient pas commentées (c’est-à-dire que la ligne ne commence pas par un #).

Une fois que vous avez fait l’ensemble des modifications, enregistrez le fichier en utilisant le raccourci Ctrl+o et quittez le fichier avec le raccourci Ctrl+x.

Dernière étape, il ne vous reste plus qu’à redémarrer votre Raspberry Pi avec la commande reboot.

Vérifier si l’overclock est activé

Une fois que votre Raspberry Pi a fini son redémarrage, il ne vous reste plus qu’à vérifier qu’elle est bien overclockée.

Pour cela, il vous suffit de lancer la commande lscpu, celle-ci permet d’obtenir des informations sur le processeur. Si vous trouvez une valeur de 1500 pour CPU max MHz, félicitations, vous venez d’overclocker votre Raspberry Pi 3 !

Bonus, overclocker la Raspberry Pi 2

Petit bonus pour ceux qui voudraient améliorer les performances de leur Raspberry Pi 2, ou autres modèles plus anciens.

Cette fois, la manipulation est beaucoup plus simple, puisqu’il vous sera possible d’utiliser l’interface graphique de raspi-config. Procédez donc de la façon suivante :

Dans un terminal sur la Raspberry Pi, lancez la commande sudo raspi-config

Sélectionnez l’option Overclock, un message vous informant des dangers de l’overclock apparait, faites ok

Choisissez l’overclock qui vous convient (par exemple 1000MHz). Un message vous informant du changement apparait, faites ok

Choisissez Finish, un message vous demandera si vous souhaitez redémarrer, faites ok.

Voilà, votre Raspberry Pi est overclockée.

Attention, même si la Raspberry Pi 2 est overclockée de façon moins poussée que la 3, elle a tout de même tendance à chauffer et vous avez intérêt à prendre les mêmes précautions qu’avec la Raspberry Pi 3.

Conclusion

Vous savez désormais comment overclocker votre Raspberry Pi 3, et il ne vous reste plus qu’à profiter de ce petit regain de puissance.

Pour autant, n’oubliez pas que cette pratique amène la Raspberry Pi à fortement chauffer, ce qui peut diminuer sa durée de vie. Si vous voulez limiter les risques de crash et de destruction, équipez-vous en conséquence !

Sachez également que vous pouvez configurer encore d’avantage l’utilisation du processeur. Vous trouverez tous les paramètres utilisables ici sur le site de la fondation.

Partager
Newsletter
Auteur :
Raspbian France
Rejoignez la communauté Raspberry Pi
Un ordinateur à 35€ déjà vendu à 10 millions d'exemplaires
ACHETEZ LA NOUVELLE RASPBERRY PI 3
Tutoriels en rapport
Installer un media-center avec OSMC sur votre Raspberry Pi ! Bien choisir vos accessoires pour les Raspberry Pi 3 et 2 RaspiSMS 2.0, envoyer des SMS par internet avec la Raspberry Pi Envoyer, gérer et recevoir des SMS avec la Raspberry Pi Faire de la vidéo-surveillance en ligne avec votre Raspberry Pi et sa caméra !
6 commentaires
Besoin d'aide ? Vous la trouverez plus vite sur notre forum.
  1. Mioux dit :

    Attention typo : L’alim c’est une 3A, pas une 0,3A

    1. Oups, merci on corrige ça !

  2. JamesEcontent dit :

    « une alimentation 5v 0.3A », tu vas pas aller loin avec ça, overclock ou pas… Surtout que ton lien pointe vers une 3A.

    En dehors de ça, le gain de puissance est tellement minime, que pour le prix du ventilo, radiateurs, support, rpi vaut mieux lorgner autre chose si on a vraiment besoin de cette puissance.

    1. Oups, petite faute lors de l’écriture, je sais pas pourquoi dans ma tête 3000 mA c’est devenu 0.3 A, petite faute de conversion 😉

      Évidemment niveau puissance cela ne fera jamais de la Raspberry Pi une bête de course, mais cela peut permettre d’améliorer l’usage quotidien dans certains cas 🙂

      Merci de ton retour et de nous avoir prévenu pour la petite faute de conversion !

  3. Etienne Guillaume dit :

    Bonjour à tous.
    je m’appelle Etienne et suis l’heureux ? possesseur d’un Orange pi one.
    Est-il possible de placer Raspbian dedans et si oui , peut-on le rentrer de la même manière que pour un Raspberry ?
    La question est courte mais la réponse doit être un peu plus compliquée.
    En espérant une réponse de votre part ,je vous envoie mes vœux pour 2017

    1. Salut,
      tu peux trouver Raspbian pour l’Orange Pi One sur cette page => http://www.orangepi.org/downloadresources/orangepipc/oragepipc_e930546e866b23585721e5d2a6.html.
      La procédure d’installation peut être un tout petit peu différente mais elle reste néanmoins semblable dans les grandes lignes !

Partager
Inscription à la Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter.
Vous avez aimé cet article ?
Inscrivez-vous et restez informé !