La nouvelle version de Gladys est disponible

Gladys 3 est maintenant disponible sur la Raspberry Pi !

Mis à jour le 26 septembre 2016 - 12 Commentaires - , , , ,

Aujourd’hui, le Gladys Project se met à jour, et passe à la version 3 ! Cette nouvelle version de Gladys apporte bien entendu son lot de nouveautés mais également plusieurs améliorations.

En effet, depuis le teasing fait il y a quelques mois de ça, nous n’avions pas eu grand chose à nous mettre sous la dent !

Mais depuis quelques jours le Twitter officiel bouillonne de tweets et teasings, nous laissant croire à une sortie prochaine ! Et c’est bien ce qui s’est passé !

Mais avant d’aller plus loin, savez-vous ce qu’est le Gladys Project ?

Gladys, qu’est ce que c’est ?

Le projet Gladys, commencé en 2014, est en quelque sorte un assistant personnel, une sorte de JARVIS si vous préférez, mais si, l’intelligence artificielle de Tony Stark, dans Marvel !

À la différence des assistants personnels classiques, tels que Siri, Ok Google, ou bien Echo de Amazon, Gladys fonctionne sans que vous ne lui posiez une question.

En effet, pour les assistants personnels classiques, les utilisateurs posent une question (« Quel heure est il ? ; Quel temps fait il ? ; etc), le système analyse la dite question puis donne une réponse. Le hic dans tout ça c’est qu’en 2014, la reconnaissance vocale, et bien c’est pas encore ça !

Alors le créateur de Gladys a pris le problème sous un angle différent : et si la machine sollicitait l’Homme, agissait pour l’Homme !

Voici un exemple concret fournit par le créateur lui-même :

« Il est 8h, Gladys me réveille car elle sait qu’à 9H je dois aller travailler, et que je mets, selon mes préférences, 30 minutes pour me préparer, et que selon l’état actuel du trafic, je vais mettre 30 minutes en voiture pour aller au bureau. Elle a vu grâce à une API de météo qu’il pleut dehors, et en profite pour me le signaler au réveil. » @ GladysProject

Ainsi le système n’est pas passif mais aide l’utilisateur au quotidien !

Gladys est un serveur écrit en NodeJs. Elle peut ainsi tourner sous Linux, Mac ou Windows. Par ailleurs, le créateur conseille d’installer Gladys sur Raspberry Pi afin que Gladys puisse tourner en permanence sans consommer !

Page d'accueil de Gladys

Page d’accueil de Gladys sur Raspberry Pi

Hey, Gladys What’s up ?

Maintenant que vous connaissez Gladys, voyons ce qu’il y a de nouveau avec la mise à jour 3.

La mise jour tourne autour de trois grandes nouveautés majeures qui sont l’unification de la partie périphérique, l’envoi de messages à Gladys, et une simplification des mises à jour ainsi que de l’installation. Bien entendu, il y a plein d’autres nouveautés, mais c’est à vous de les trouver 😉

Gladys v3 revoit la partie périphérique. En effet, les devices (ampoule connectée, prise connectée, détecteur de mouvement) sont désormais dans un seul et même dashboard et peuvent être contrôlés par une seule API. Ainsi, Gladys est capable de diriger n’importe quel périphérique, c’est aux modules de gérer l’aspect « compatibilité ». Tout cela a pour but d’alléger le cœur du système.

exemple d'un événement

Example d’un déclenchement d’un scénario

Dorénavant, vous pourrez parler avec Gladys, et précisément lui envoyer des messages pour lui donner des informations (« Je rentre » « allume la lumière » etc). Les possibilités sont tout simplement infinies ! Cette nouvelle fonctionnalité a été réalisée grâce à la contribution de la communauté qui a entre autre fourni son lot de questions lors du développement. Les questions proposées ont permis de faire du Machine Learning. Ainsi Gladys est maintenant capable de classifier les questions posées afin de fournir une réponse pertinente.

Enfin, avec la sortie de cette nouvelle Gladys, l’installation et la mise à jour ont été simplifiées. Lors de l’installation, il fallait utiliser la commande npm, qui se chargeait de télécharger Gladys, de compiler toutes les dépendances, ce qui prend pas mal de temps sur une Raspberry Pi ! Une solution a donc été introduite, une archive contenant Gladys sur Raspbian sera maintenant fournie. Par la suite, Gladys vérifiera si il y a une mise à jour disponible, si vous acceptez la mise à jour, alors Gladys téléchargera la nouvelle version sur votre Raspberry Pi, décompressera la mise à jour, et l’installera !

Comme vous l’aurez compris, la v3 redéfini les bases de Gladys, afin de rendre la machine plus stable et plus performante !

Installer Gladys sur la Raspberry Pi

Le matériel nécessaire pour Gladys

Pour que Gladys puisse tourner dans les meilleures conditions, nous vous conseillons d’opter pour une Raspberry Pi 3B, néanmoins, les Raspberry 1B, B+, 2B et même la Raspberry Pi 0 pourront tout de même faire tourner le système. Vous aurez également besoin d’une alimentation et d’une carte micro SD de 8GB, minimum. Pour alléger la charge de la Raspberry Pi, il est préférable de coupler le système avec un Arduino. La Raspberry Pi est limitée pour faire du « temps réel » ce qui provoque une saturation du CPU. L’Arduino répondra donc parfaite à des tâches comme attendre un signal radio. De plus, il se branche facilement sur la Raspberry Pi via son port USB.

Pour compléter l’installation, vous pouvez vous procurer des accessoires (ou périphériques) compatibles avec Gladys. Des périphériques tels que des ampoules, des prises connectées, des détecteurs de mouvement, etc. Vous pouvez consulter les périphériques compatibles sur le site officiel du projet ou demander sur le forum dédié.

Installation de Gladys sur la carte SD

Pour installer cette nouvelle version de Gladys, il faut tout d’abord récupérer l’image.

Une fois l’image téléchargée, vous allez devoir installer Gladys sur une carte SD. Cela se fait comme pour une installation classique de Raspbian, nous vous conseillons donc de vous rendre sur nos articles dédiés, l’un pour les systèmes sous Windows et l’autre pour Linux.

Dès que la carte est prête à l’usage, insérez la dans la Raspberry Pi, bootez, puis étendez la partition afin que la totalité de la carte SD soit utilisée (Vous ne savez pas faire ? La solution se trouve ici !).

Gladys se lancera automatiquement au boot de la Raspberry Pi. Pour se connecter à la Pi, vous devrez utiliser les mots de passe classiques de la Raspberry, c’est-à-dire pi:raspberry, pour se connecter à MySQL il faudra utiliser les identifiants root:root.

Pour accéder à Gladys, c’est très simple. Rendez-vous à l’adresse suivante ou sur l’IP de la Raspberry Pi.

http://gladys.local
http://192.168.1.xx

Vous devriez arriver sur l’interface de Gladys.

Vous n’avez plus qu’à vous créer un compte.

 

Partager
Newsletter
Auteur :
Raspbian France
Rejoignez la communauté Raspberry Pi
Un ordinateur à 35€ déjà vendu à 10 millions d'exemplaires
ACHETEZ LA NOUVELLE RASPBERRY PI 3
Tutoriels en rapport
Installer un media-center avec OSMC sur votre Raspberry Pi ! RaspiSMS 2.0, envoyer des SMS par internet avec la Raspberry Pi Bien choisir vos accessoires pour les Raspberry Pi 3 et 2 Envoyer, gérer et recevoir des SMS avec la Raspberry Pi Installer un serveur Minecraft sur votre Raspberry Pi !
12 commentaires
Besoin d'aide ? Vous la trouverez plus vite sur notre forum.
  1. Greg dit :

    Bonjour
    j’ai installé Gladys sur ma raspberry mais après l’installation il me demande un login et un mot de passe, PI et RASPBERRY ne fonctionne pas.
    comment faire?
    j’ai bien pris en compte le clavier en qwerty.

    1. Difficile de te dire d’ou cela vient, je te propose deux/trois hypothèses : As-tu essayé avec l’hypothèse que le clavier est en azerty ? et j’imagine que pi et raspberry tu les as rentré en minuscules ? Est-tu sur que tu n’as pas changé de password de ta raspberry ? Sinon, tu peux suivre notre tuto pour changer le mot de passe de la raspberry dans le cas ou tu ne le connait pas.

  2. cyrilblondel dit :

    Hello,

    Je viens d’installer Raspbian sur mon Raspberry et souhaite utiliser gladys.
    Si je comprends bien, je dois obligatoirement installer gladys et une carte SD et donc sur un raspberry dédié. Est-ce bien cela ?

    Sauf que je souhaiterais avoir qu’un raspberry avec Raspbian dessus mais aussi utiliser Gladys. Est-ce possible et comment faire ?

    Par avance merci.

    1. Salut,
      dans ce cas tu devrais probablement faire une carte SD pour Raspbian et une pour Gladys, et les utiliser à tour de rôle selon tes besoins.
      Sinon, peut-être que tu peux bricoler quelques choses avec Noobs. Je te conseil d’aller sur notre forum, tu trouveras peut-être plus de personnes pour t’aider.

  3. mbourotte dit :

    Bonjour,

    Merci pour ton article sur le sujet.
    J’ai juste une question, est-ce que Gladys est un système autonome ou on doit être connecté obligatoirement avec « l’extérieur » pour traiter les données dans un serveur X ou Y pour que Glady puisse nous répondre par une « action »?

    Bien à vous.

    1. Bonjour,
      De mémoire, Gladys est autonome dans la plupart des cas, par exemple, pour la reconnaissance vocal,le dernier ajout de Gladys, la librairie utilisée permet de télécharger les modèles en local afin de ne pas faire d’appel externe 🙂

  4. laurent dit :

    Bonjour
    je suis sur la ligne de commande mysql>
    impossible d’accéder a gladys
    http://gladys.local
    http://192.168.1.22
    cela ne marche pas

    merci je suis presque au bout

    1. Bonjour,
      ta Raspberry est-elle bien en 192.168.1.22 ? vérifie son ip sur le panneau de contrôle de ta box, ou avec un ifconfig sur ta pi 🙂

      1. laurent dit :

        Bonjour
        non l ip est 192.168.1.46
        mais cela ne donne rien non plus faut il saisir une ligne de commande
        car pour arriver déjà a mysql>
        il faut saisir la ligne mysql -u root -p et entree le mot de passe root
        cela n ‘est pas spécifié

        merci

        1. Bonjour,
          Non il n’y a aucune commande à taper, c’est solution clé en main. Lors du boot de la Pi, Gladys démarre.
          Regarde du coté du forum de l’application.
          Aussi je ne comprend pourquoi tu as souhaité te connecter à MySQL car aucune action sur la base de données n’est nécessaire pour exécuter Gladys.
          Bien à toi 🙂

  5. littlesinse dit :

    salut tous le monde,

    apres installation comment faire pour configuerer le wifi avec un rapsberry pi3, est ce que le wifi integre est compatible?

    et pour connexion cable il y a rien a faire pour la config?

    1. Salut,
      As-tu essayé de te connecter à la Pi en SSH et de suivre le tuto que nous proposons ? 🙂
      https://raspbian-france.fr/connecter-wifi-raspberry-pi-3/
      Pour l’ethernet, normalement il n’y a rien à fait, comme sur une tour

Partager
Inscription à la Newsletter
Inscrivez-vous à la Newsletter.
Vous avez aimé cet article ?
Inscrivez-vous et restez informé !